Vivre chez soi en autonomie

 

Notre conception

Ce que pour nous habiter veut dire

Au-delà de son acception ordinaire (se loger, résider à telle adresse ou dans tel quartier), « habiter » renvoie au rapport que chacun d'entre nous entretient avec les lieux de son existence. En ce sens, une habitation confortable et un habitat plaisant constituent des atouts nécessaires pour habiter, c'est-à-dire pour « être » dans le monde qui nous environne.

Vivre comme tout un chacun

L’habitat dépasse le logement : être logé ne suffit pas à « habiter ». Les personnes en manque d’autonomie possèdent un environnement souvent localisé autour de leur logement. Le quartier est parfois même réduit à la rue, voire à la résidence. C’est alors la qualité du lieu où l’on habite (cet ensemble que constituent le logement, la résidence, la rue, le quartier…) qui peut conforter la qualité d’une vie.

Conçus et équipés pour des personnes en manque d'autonomie.

Produire un habitat confortable et plaisant passe par la réalisation de logements qui doivent être :

  • Accessibles : en plus des normes d’accessibilité obligatoires liées à la construction, nous veillons à ce que les logements soient réellement fonctionnels quelles que soient les difficultés de mobilité des occupants.

Vivre avec la plus grande autonomie possible

La qualité du lieu où l’on habite est une condition nécessaire pour rendre la vie vivable, mais elle n’est pas suffisante. Il existe une diminution de la puissance de vie avec la perte d’autonomie qui impose toutes sortes d’empêchements de faire et d’agir.